développer la culture digitale en entreprise
Culture digitale

Comment développer la culture digitale en entreprise ?

Pour faire face à une clientèle exigeante, les entreprises n’ont pas d’autres choix qu’entamer et maintenir leur transformation numérique. Leur leader a intérêt à inciter ses collaborateurs à le suivre dans cette démarche. La culture digitale dans le milieu professionnel s’entretient de différentes manières.

Le chef d’entreprise doit initier la digitalisation des services

En qualité de leader, le chef d’entreprise du troisième millénaire doit montrer qu’il maîtrise les outils digitaux existants. Le fait qu’il utilise la visioconférence pour une réunion constitue un bon début. Dans la mesure du possible, les différents services devraient être numérisés. Paie, comptabilité, fiscalité, gestion de stock, voire la vidéosurveillance, tout dans une société peut être digitalisé. La numérisation permet à la direction de garder le contrôle sur toutes les fonctions managériales. Concrètement, l’entreprise devrait se doter d’outils informatiques performants. Chaque département mérite d’avoir son propre logiciel. La prise en main se fait souvent de manière spontanée ou avec une petite formation. Les collaborateurs sont beaucoup plus « branchés » qu’ils ne paraissent. Ils disposent de téléphone portable moderne qui peut accueillir bon nombre d’applications utiles au travail. Il faudra leur rappeler les basiques tels que Skype, LinkedIn ou le partage Drive avec droit de modification.

La communication reste la base d’une cohérence dans l’équipe

Le meilleur moyen d’impliquer les collaborateurs dans la transformation digitale reste la communication. Il est important de parler de vive voix de leur problème. Certains hésitent à adopter les nouvelles technologies à cause de craintes infondées. Par ailleurs, les employés devraient comprendre que le monde change. Il n’y a pas d’autres options qu’apprendre à utiliser les outils numériques contemporains. Intranet, e-mail et le Cloud devraient désormais faire partie de leur culture digitale. Ce sont des acquis qu’ils gardent, même s’ils quittent l’entreprise qui les a initiés à ces canaux de communication. Le coaching constitue une façon de renforcer les compétences du personnel sans investir sur un coûteux programme de formation. Ceux qui maîtrisent le mieux le digital process devraient transmettre le savoir-faire aux autres, moyennant un encouragement financier. La familiarité avec les outils numériques peut être tenue comme un critère pour une promotion.

Trouver des manières innovantes d’attirer l’intérêt des collaborateurs

Le système de primes permet d’encourager les employés à garder une bonne culture digitale. Près de la quarantaine, les collaborateurs de la génération Y sont motivés par l’argent. Tant mieux s’il y a une augmentation de salaire possible. L’âne a besoin d’une carotte à poursuivre pour avancer. Il faut fixer des objectifs et récompenser ceux qui font l’effort nécessaire pour être à la hauteur de l’enjeu. La transformation numérique concerne toutes les parties prenantes dans l’entreprise. Mal piloté ou négligé, il peut induire à des contre-performances et mettre en cause la survie de la société. Cependant, ce serait préférable de commencer par recruter des jeunes nés vers l’an 2000. Accueillir des stagiaires de la génération Z permet de se familiariser plus rapidement avec les nouveaux outils. Comme à la maison, les enfants manipulent les technologies digitales mieux que les parents. Parfois, il suffit d’apprendre des plus petits que soi.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *